Les clichés sur le Kundalini Yoga

so-clicheJ'ai lancé ma machine à ratisser les ragots dans les librairies, sur les réseaux sociaux et le web, investi les salons feutrés autant que les comptoirs vineux pour vous composer ce pot-pourri (mot bien choisi) des clichés sur le Kundalini Yoga. Cette rubrique en est seulement à son début et attend votre contribution.

 

Le Kundalini Yoga est le plus ancien de tous

FAUX - C'est une "approche", une approche du yoga en général. Chaque forme de yoga intègre plus ou moins des aspects d'autres yoga, si bien que ce qui les différencie est la perspective pratique adaptée à celui ou celle qui le pratique. Une personne qui s'investirait totalement dans son yoga obtiendrait le même succès qu'une autre dans un autre yoga. Et si elle pratique au contraire le yoga qui ne lui convient pas, elle progressera difficilement.

C'est le Yoga supérieur

VRAI ET FAUX - Le yoga supérieur est celui qui te convient. On a souvent décrit le Kundalini Yoga comme partie du Râja Yoga (le Yoga Royal). Mais "Râja" désigne tantôt une qualité, tantôt un corpus de pratiques destinées à une élite. A ce jour rien ne permet de trancher vraiment en faveur d'un sens ou de l'autre. D'ailleurs, les anciens yogis n'étaient pas des rois, mais de simples erres des montagnes.

Le Kundalini Yoga est dangereux

VRAI - Il est dangereux pour ton égo qui va peu à peu se tenir tranquille; dangereux pour tout ce qui fait obstacle à ton épanouissement. Bon, je plaisante un peu...

En réalité, il existe beaucoup de fantasmes relatifs à la Kundalini, sa montée, ses débordements, etc. Le Kundalini Yoga prépare en douceur le corps et l'esprit à vivre, graduellement ou subitement, la plus merveilleuse des expériences : la Libération. Sur un tel chemin, il est normal qu'on soit parfois confronté à ses limites physiques et psychiques. Lorsqu'on rencontre un mur, il y a toujours moyen de le traverser ! Il n'est pas question de dépasser ces limites (force) ni question de rester en-deça (faiblesse), mais de les épouser (union). C'est au pratiquant de se débarrasser de ses tendances dualistes et de rechercher la justesse et l'expérience intime dans sa pratique. Choisissez plutôt un enseignant qui vous invite régulièrement à ce genre d'attitude.

Son objectif est de faire monter la Kundalini

FAUX - Le but de tout yoga est l'ouverture de la conscience individuelle sur sa réalité universelle. D'abord en maîtrisant et en purifiant le corps, puis le mental, puis l'esprit. Lorsque notre être, dans son ensemble est prêt, renforcé, équilibré, calibré, La Kundalini s'éveille d'elle-même, naturellement, et sans heurts. Et tout va bien ! Chercher à provoquer la montée la Kundalini est plutôt irresponsable et prétentieux, et aussi stupide que de chatouiller un lion endormi.

Yogi Bhajan est le seul maître à avoir enseigné le Kundalini Yoga

FAUX - Tous les maîtres enseignent ce qu'ils ont réalisé. Heureusement ! Yogi Bhajan a enseigné "son" Kundalini Yoga. Il avait le charisme et la radiance pour être aimé et populaire. Avant lui, Vivekananda enseigna aussi une ébauche du Kundalini Yoga. Il y eut aussi Osho Rajneesh. Mais il n'est pas sûr que cela ait été leur objectif initial.

Le Kundalini Yoga n'existe pas

VRAI - On devrait dire Yoga. C'est tout. Mais nous avons besoin aussi de définir des perspectives pratiques. C'est nécessaire pour partager et se comprendre tout en étant risqué du point de vue du sens ultime. La spécificité du Kundalini Yoga est d'apporter une "conclusion" aux efforts produits auparavant, en vue d'une libération totale. Mais comme il intègre aussi les pratiques préparatoires du Hatha Yoga, cette idée de finalisation reste toutefois réductrice alors que le Kundalini Yoga est éminemment ouvert à tous, même sans aucune connaissance et/ou pratique préalable. C'est la responsabilité de l'enseignant de savoir à quel élève il a à faire. Yogi Bhajan disait que ceux qui pratiquent le Kundalini Yoga en sont à leur dernière incarnation (s'il le souhaitent). Mais alors, qu'ont-ils fait avant ? Intéressant...

Le Kundalini Yoga est aussi à la base du Yoga Tibétain, et on y retrouve par exemple la plupart des pratiques traitées dans le Yoga-Kundalini-Upanishad. Et pourtant, dans cette tradition on ignore jusqu'au mot même de Kundalini Yoga !

Quand la Kundalini est éveillée, elle ne redescend plus

FAUX - Si la Kundalini ne redescendait pas, les fonctions vitales ralentiraient puis cesseraient leur activité jusqu'à leur arrêt complet en quelques jours. En revanche, on peut rester "perché" mais dans ce cas il ne s'agit pas d'un éveil authentique de la Kundalini. C'est la différence entre "illuminé" et "allumé"... Parfois, il n'y a qu'un pas.

L'éveil de Kundalini est le début d'un merveilleux voyage de transformation. Elle doit redescendre pour permettre ce travail d'intégration et de transformation. Le siège de Kundalini-Shakti est le "Coeur", la région énergétique du thorax où se situe  Anahat-Chakra. Elle rayonne alors dans tout le corps et bien au-delà. C'est le moment le plus important et le plus décisif de la pratique du yoga, car la connaissance ou la sagesse ultime s'épanouit en un amour radieux et inconditionnel à l'égard de tous les êtres et du Cosmos. C'est ce dont nous avons tous envie, au moins secrètement : aimer sans compter et danser de joie.

C'est une pratique tantrique

VRAI - En ce sens que tout notre être est invité à s'impliquer dans la pratique. Nous voulons transcender les limitations, intellectuelles, émotionnelles, physiques, sexuelles, et vivre en bon père ou bonne mère de famille. Mais ne te méprend pas : un "vrai tantrika" établit la liberté de son comportement sur une ascèse et une maîtrise irréprochables. Le tantra n'est pas à la portée des poltrons ni des pervers. Dois-je encore le préciser ? Le mot "tantra" n'a pas que peu de rapport avec la sexualité. C'est une récupération typiquement occidentale.

Le Kundalini Yoga a donc une "saveur tantrique" mais ça n'est pas le Tantra à proprement parler. En réalité, le Tantra est ésotérique, se transmet en secret et la plupart du temps par des maîtres non déclarés. Ne vous fiez pas aux publicités racoleuses sur le Tantra. Allez plutôt le chercher là où il se cache !

L'éveil de Kundalini peut rendre fou ou gravement malade

FAUX - L'éveil de la Kundalini est simplement l'éveil de la conscience. C'est un Dharma au même titre que toutes les pratiques d'éveil. Certains aspects énergétiques peuvent ressembler à des expériences psychotiques, des troubles paranoïaques ou toutes sortes de pathologies du système nerveux. C'est parfois notre façon inadaptée de réagir à cet éveil en raison de mauvaises informations et/ou d'ignorance du processus qui nous met en difficulté, physiquement et/ou psychologiquement. C'est pourquoi, on doit être accompagné par un enseignant compétent, qui est passé par ces expériences et saura offrir assistance et conseils judicieux. D'un autre côté, des personnes considérées comme malades sont réellement éveillées mais ne correspondent pas aux critères socioculturels exigés dans notre société. Elles aussi doivent être aidées, et certainement pas dans un logique normative.

Dans la situation actuelle du monde, se sentir différent et inadapté est plutôt un signe de bonne santé...

On peut guérir de toutes les maladies en pratiquant le Kundalini Yoga

FAUX - Toutes les maladies viennent de l'esprit. Tu dois soigner ton esprit. Maintenant ! Le Kundalini Yoga peut aider à cela. Parfois, on est malade, et le temps de comprendre qu'on doit soigner son esprit, c'est trop tard. Alors on meurt.

charlie-yogaIl faut être souple

FAUX - Ça c'est une remarque que j'ai entendu mille fois ! C'est drôle. C'est justement (mais pas seulement) parce que tu manques de souplesse que tu fais du yoga !

C'est un yoga guerrier

VRAI - Tout le yoga est guerrier ! Une guerre contre l'ignorance, l'apathie, le laisser-aller, le manque de respect de soi, et des autres, le vieillissement prématuré, le malheur, la tristesse... Le Kundalini Yoga assume bien ce positionnement.

Les Kundalini Yogis portent des turbans

FAUX - Yogi Bhajan portait un turban parce qu'il était Sikh et en vantait naturellement les bienfaits. Les humains ont toujours eu coutume de protéger leurs zones sensibles (pieds, sexe, reins, poitrine, tête...) Les chakra supérieurs ont parfois besoin de protection quand ils sont impliqués dans les exercices. Lorsque l'énergie est très "élevée", porter une coiffe ou une étoffe qui entoure bien la tête peut aider à la faire redescendre et favoriser un processus d'intégration indispensable. Un turban très serré, c'est aussi de l'ostéopathie crânienne à destination des yogi-nis. Cela permet de réajuster les os du crâne. C'est souvent un excellent remède contre les maux de tête.

Autrefois, il était de coutume qu'un être réalisé ait obligation de ne jamais s'asseoir à même le sol et de protéger son crâne. Cela, par voie de conséquence, permettait au gens de savoir qu'ils étaient en présence d'un maître réalisé. Cette coutume existe encore dans quelques écoles tibétaines.

Mais si tu portes un turban pour "faire style", c'est juste une forme de vanité !

Le Kundalini Yoga est le plus "sexuel" des yogas

VRAI - C'est une remarque que j'ai souvent entendue. Tout d'abord, le yoga en général ne rejette pas l'énergie sexuelle mais au contraire l’emploie en vue d'une évolution physique, émotionnelle et spirituelle. Dans le Kundalini Yoga, on renforce l'énergie sexuelle dans cette perspective. Pour les hommes, la rétention est recommandée afin de favoriser le "ré-emploi" des ojas, processus qui entretient les organes en les maintenant à un niveau optimum de fonctionnalité. Et de façon générale, il est important d'avoir une sexualité puissante, épanouie et orientée car elle est la sève de la spiritualité.

Le Kundalini Yoga est très dynamique

VRAI - La douceur, la lenteur, l'intériorisation, la souplesse, l'anti-stress... sont des clichés et des attentes du yoga à l'occidentale. C'est ce que le public recherche ou ce que les enseignants tendent à transmettre. Mais la force, la vitesse, le mouvement, et même le stress sont des outils indispensables sur la voie. Nous devons aussi apprendre à nous tenir debout et à affronter les défis de l'existence ! Le Kundalini Yoga apporte cela (en plus du reste).

Le Kundalini Yoga est une thérapie

FAUX - C'est une voie d'évolution personnelle sur tous les plans. Si la guérison arrive, c'est grâce à ta propre évolution qui résulte, accessoirement, du Yoga.

On ne doit pas s'engager d'emblée dans ce Yoga

FAUX - Certes, une approche par le Hatha Yoga en guise de préparation est une bonne chose. Le Hatha purifie, pose les bases, assouplit les canaux subtils et apporte nombre d'autres bienfaits, rendant apte le yogi. Je dois reconnaître que les élèves qui ont déjà fait un travail postural approfondi avant de commencer le Kundalini Yoga font des progrès très rapides quoiqu'il aient parfois du mal à entrer dans la rythmique des kriya. Ils ont aussi des efforts à accomplir pour lâcher leurs certitudes...

En tous cas, un bon enseignant de Kundalini Yoga préparera en ce sens ses étudiants, le temps nécessaire. Il existe d'ailleurs de nombreuses séries préparatoires et basiques. A moins que tout yoga soit justement préparatoire ? 😉

Et toi aussi, pose tes questions et/ou relate-nous tes expériences, rencontres, doutes.

A bientôt !

Navjeet

Suite...

close
Abonnez-vous à notre newsletter et restez branché·es !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *