L’Ère du Verseau et ses impostures

De ci, de là, j'entends parler de l’Ère du Verseau comme d'un nouvel Age d'Or où les humains seraient dotés de telles qualités de compassion, de connaissance et de sagesse, que la vie sera belle et joyeuse. J'entends dire que l’Ère du Poisson était moche et pleine de défauts et que la nouvelle nous dotera d'une sorte de science infuse, nous rendant presque divins, et tant pis pour ceux qui résistent, ils en baveront ! Bien humaine est cette arrogance à croire que nous pouvons nous soustraire au réel ! Pour l'instant, il me semble que nous n'avons semé que la misère et le chaos !

Les fumistes, les Jmenfoutistes et ce bon vieux mood fin-de-siècle...

Que ce soit durant l’Ère du Poisson, que ce soit durant l’Ère du Verseau, il n'existe pas un temps, une époque, un lieu où quiconque puisse échapper à la loi du karma et celle de l'interdépendance. Ces lois fondent les processus d'action et réaction qui soutiennent à leur tour la création continue du Cosmos. Ceux qui vous diraient le contraire pour vous persuader que l’Ère du Verseau serait une époque très spéciale où les êtres humains spirituels pourraient échapper aux lois fondamentales et devenir ainsi éligibles au bonheur, vous mentent. Ceci n'est que spéculation idéologique et procède des mêmes approches élitistes chères aux anciennes religions, tous "ismes" confondus. Décidément, nous ne tirons jamais les leçons de l'Histoire !

Tout d'abord, rien ne permet de penser que l’Ère du Verseau sera merveilleuse et verra s'élever le niveau de spiritualité des êtres, et la solidarité gouverner le monde. Ce n'est qu'une simple opportunité. Rappelons que nous ne sommes pas plus sains ni plus saints que nos ancêtres. Plus intelligents sans doute, mais plus pervers également. Deux qualités qui s'annulent. L’Ère du Verseau sera ce que nous voulons en faire. Nous avons le choix de nous adapter au nouveau paradigme qui s'annonce. Ou pas. Nous pouvons engendrer le chaos ici-même. Nous pouvons construire un paradis ici-même. Et nous pouvons même créer le paradis au sein du chaos ! Ce ne sera pas un choix collectif, ni le résultat d'une majorité numéraire, mais sera porté par celles et ceux qui déploient dès maintenant une énergie intelligente et alignée au saut quantique que nous propose l'Univers. Personne ne peut décider pour l'Humanité (même si jusqu'à présent nous avons laissé les plus malades d'entre-nous décider pour tous - preuve de notre cupidité).

Les ressorts de cette opportunité se cachent en partie dans le phénomène d'expansion exponentielle de l'Univers et dans les variations de masses stellaires auxquelles notre galaxie n'échappe guère. L'allègement actuel de notre propre masse (pas encore prouvé mais mathématiquement logique) et l'accélération du temps psychologique résultent aussi d'un tel processus. Nous pourrions même imaginer que le développement de l'obésité serait une réaction systémique à cette perte de masse et l'hyper-communication électronique à l'élargissement de l'espace ! Vitesse et futilité... Mais il y a une conséquence bien plus intéressante : l'accélération "rétributive" des actes, paroles et pensées liée à l'accélération temporelle. Voici une belle occasion d'expérimenter plus en profondeur le fonctionnement du karma : le délai d'actualisation causale se raccourcissant, nous pouvons vérifier dans un temps record à quel point et dans quelle mesure toute cause produit des conséquences de même nature. C'est une profonde connaissance qui pourrait nous inviter à impacter nos propres comportements et notre pensée en les orientant vers la construction d'un meilleur devenir. Ou pas. Ou pire. L'"exponentialité" spatio-temporelle crée un sentiment d'urgence et ce sentiment est légitime dans la mesure où il répond à une réalité objective.

Si nous ne pouvons (voulons) observer intimement et avec perspicacité le fonctionnement de la causalité en interdépendance pour en tirer les leçons, il sera impossible de sortir de l'autodestruction. Il est inutile de chercher à sauver la planète alors qu'on ne sait comment s'y prendre pour se sauver soi-même. Cela ne peut pas fonctionner. Sur un tel fonds, les idéologies (ev)angélistes et celles conspirationnistes ne servent à rien et nous retardent dans la prise de conscience.

Voici la situation : l'Humanité va disparaître. C'est normal. Elle a détruit la plus grande partie de son habitat, et du point de vue de la Terre, l'Homme est le seul animal nuisible. Il s'est érigé en parasite mortel et la "gentille Terre-Mère" est son prédateur. Donc tout fonctionne bien rentrera bientôt dans l'ordre. Comme toujours, la loi du karma reste infaillible.

Je déclare donc ouverte l’Ère du Ver Sot dans l'intestin du monde !

Yogi Navjeet

Pssst ! Sinon, c'est toi qui vois...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*