Faire du Yoga pendant les règles

kamakhya-deviFaire du yoga pendant les règles n'est pas toujours simple, mais pas impossible. Se rappeler que l'essence du yoga consiste à solliciter le souffle apana (qui régule les processus d'élimination) à monter et le souffle prâna à descendre afin que tous deux se stabilisent et s'unissent. Dans l'union des deux souffles, l'esprit trouve la détente, puis la paix, puis la clarté de l'éveil. Le yoga sans cette compréhension, c'est juste de l'agitation physique !

Pendant les règles, apana remplit son rôle d'élimination. Inciter ce souffle à remonter est donc une contradiction par rapport à ce que le corps (et l'esprit !) demande, et cela peut engendrer des perturbations importantes.

Pendant les règles, il est bon de suivre les inclinations de votre organisme. Et aussi sur les plans émotionnel et mental.

Voici quelques conseils pratiques qui vous permettront de continuer votre pratique du Kundalini Yoga, en douceur et avec joie.

Ce que vous devriez faire ou favoriser
  • Le plus souvent possible, respirer lentement et en profondeur
  • Méditer et/ou pratiquer toute forme d’introspection, mais sans tension et avec douceur
  • Apporter de la chaleur au ventre, à l'intérieur des cuisses et sur la zone lombaire
  • Manger quelques amandes grillées dans de l'huile de sésame le matin (on peut les adjoindre à toutes sortes de préparations)
  • Prendre soin de vous et/ou demander à votre compagnon de vous dorloter
  • Lire des récits édifiants d'êtres spirituellement évolués
  • Chanter des mantra ou les psalmodier longuement
  • Effectuer des postures douces impliquant des étirements et de longues respirations, y compris des postures qui massent le ventre (ex. : cobra)
  • "manger la tête de son chéri", mais le prévenir avant s'il n'a pas la lucidité suffisante pour savoir dans quel état vous êtes ! 😉
Ce que vous devriez éviter ou ralentir
  • La douche froide du matin
  • Toutes les postures et kriya (enchaînements) impliquant l'abdomen dans l'effort (en général ce qui demande de monter les jambes, les postures de tension, les postures inversées...)
  • Les bandha tels mulbandh et udhyanbandh ne sont pas toujours indiqués
  • La respiration du feu, notamment les premiers jours. A remplacer par un kapalabhati léger et au-dessus du diaphragme

3 Comments

  1. Anonyme

    Salut, un résumé super prenant qui nous conduit une bonne information succincte et explicite. J’apprécie parcourir vos articles intéressants qui nous apportent constamment de bonnes histoires. Chaleureusement. Un fan de vos récits

  2. Alice

    Namaste !

    Votre site est très intéressant, votre façon d’expliquer le yoga très ludique, bravo ! et merci !

    A propos du cycle des femmes et de ses effets sur notre énergie, le livre de Miranda Gray : « La femme lunaire » est un trésor !

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*