Un vrai yogi est un malade mental

Est-ce que la non-conformité et la libre-pensée sont une maladie mentale ? Selon la dernière édition du DSM-IV (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) la réponse est OUI ! Et un vrai yogi est ou pourrait être un malade mental. Ce manuel identifie une nouvelle maladie mentale appelée « trouble oppositionnel avec provocation » ou TOP. Cette maladie est définie comme un « schéma continu de désobéissance, d’hostilité et de provocation » et les symptômes incluent la remise en question de l’autorité, la négativité, la défiance, la contradiction, et le fait d’être facilement agacé.

Le DSM-IV est le manuel utilisé par les psychiatres pour diagnostiquer les maladies mentales, et à chaque nouvelle édition, il y a des dizaines de ces nouvelles maladies.

yogaAlors, si tu fais ton yoga de bonne heure tous les matins, plutôt que de prendre des médicaments contre l'arthrite, tu es malade...

Si tu bois du "lait doré" au lieu d'ingurgiter des anti-inflammatoires au moindre échauffement, tu es malade...

Si tu ne manges pas de produits laitiers, alors qu'on t'informe dans tous les médias à quel point c'est indispensable, tu es malade...

Si tu es de mauvaise humeur à cause du réchauffement climatique, alors qu'on fait tout ce qu'il faut pour le limiter, tu es malade...

Si tu critiques les chinois qui se donnent tant de mal pour éduquer ces sauvages de tibétains, tu es malade...

Si tu préfères t'asseoir sur une peau de mouton au lieu de te comporter comme un mouton, tu es malade...

Bref, tu es vraiment négatif, rebelle, contradicteur, de mauvaise foi et peut-être un danger potentiel pour la société. Il te faut un traitement d'urgence.

 

49a87bfb7309cf66f945f7d674396e43-lLes nouvelles maladies mentales identifiées par le DSM-IV incluent l’arrogance, le narcissisme, la créativité supérieure à la moyenne, le cynisme, et le comportement antisocial. Ce que nous appelions des traits de personnalité autrefois sont désormais des maladies mentales. Et il existe des traitements.

Au cours des 50 dernières années, le DSM-IV est passé de 130 à 357 de ces maladies. La majorité de ces maladies frappent les enfants. Bien que ce manuel soit un outil de diagnostic important pour l’industrie psychiatrique, il a également été responsable des changements sociaux. L’augmentation des TOP, des troubles bipolaires et des dépressions chez les enfants a été en grande partie à cause du manuel qui identifie certains comportements comme des symptômes. Un article du Washington Post a fait remarquer que, si Mozart était né aujourd’hui, il serait diagnostiqué avec un TOP et il serait médicamenté jusqu’à ce qu’il redevienne normal.

 

Au passage, voici la vidéo d'un enfant de 9 ans, complètement fou !!! 😉

Crédits : http://www.espritsciencemetaphysiques.com/la-non-conformite-et-la-libre-pensee-considerees-comme-maladies-mentales.html

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*