Pour neutraliser un vaccin

Si vous lisez cet article, c'est que vous êtes au courant de la dangerosité des vaccins, mise en lumière maintes et maintes fois par de nombreux scientifiques honnêtes et indépendants du monde l'industrie du médicament, et que vous ou vos enfants venez de vous faire vacciner de force, ou encore que vous êtes assez téméraire pour vous y soumettre provisoirement afin d'éviter de vous faire désocialiser et de perdre vos droits d'identité, de travail, de soins, etc.

Si vous lisez cet article, c'est sans doute que vous connaissez de près ou de loin, le pouvoir du Yoga qui permet d'asseoir ou de rétablir les éléments essentiels de la santé humaine. Même si ce n'est évidemment pas le but du Yoga (l'éveil de l'être à sa vraie nature), cela reste du moins un effet bénéfique de cet art. Et dans ce cas, je ne peux que vous recommander les pratiques intenses et rythmiques du Kundalini Yoga, de façon préventive et curative.

La première chose et la plus importante à faire
  • Préparez à l'avance un cataplasme épais (1cm env.) d'argile verte étalée dans une gaze ou un tissu de 10 à 15cm de côté. Et munissez-vous également d'une bande et/ou de sparadrap, d'un aspi-venin. Préparer ce matériel à l'avance est nécessaire, car il s'agira ensuite d'une course contre la montre.
  • Immédiatement après l'injection, utilisez l'aspi-venin à l'endroit du vaccin pour retirer tout le produit que vous pourrez mais n'y passez pas trop de temps. Vous pouvez par exemple vous rendre aux toilettes du centre pour ce faire.
  • Ensuite posez ce cataplasme, toujours à l'endroit du vaccin, en appuyant suffisamment pour que la pâte soit bien en contact avec la peau. Fixez l'ensemble avec le sparadrap, puis faites un bandage avec la bandelette.
  • Conservez ce pansement au minimum deux heures. Pendant ce temps, le produit sera réabsorbé par l'argile verte.

Cette méthode a été très souvent testée sur des bébés et des animaux, et s'est avérée très efficace. Les symptômes courants tels que fièvre, abattement, déprime, étourdissement (...) ne se sont jamais manifestés, ce qui est un signe d'efficacité. Dans les pays pauvres, de nombreux médecins soignent les gens avec l'argile verte et ont des résultats extraordinaires que la médecine allopathique n'obtiendra jamais avec son approche chimique.

Traitement complémentaire 1

Mais il ne faut pas en rester là et faire preuve de prudence. Complétez cette solution pour vous assurer que tout le venin (vaccin) a été absorbé. Vous pouvez donc ajouter le traitement d'appoint suivant :

  • Utilisez du charbon actif (végétal). Une capsule toutes les 1/2 heures durant la journée. Attention ! La prise du charbon peut réduire ou même annuler les effets des médicaments : donc, si vous avez un traitement médical, ne prenez pas de charbon.
Traitement complémentaire 2

De façon générale, surtout si vous ne pouvez pas prendre du charbon actif, il est nécessaire de stimuler temporairement vos défenses immunitaires.-Par mesure de sécurité, on pourra en plus stimuler les défenses par les différentes méthodes qui suivent, au choix ou en association :
Chlorure de magnésium : 40 ml de solution pour un adulte, 25 ml pour un enfant, trois fois par jour, le jour de la vaccination et le lendemain :

  • Dissoudre 20 g (environ 9 cuillerées à thé) dans 1 litre d’eau chaude,
  • Boire chaud ou froid à votre convenance,
  • 1 verre 3 heures avant le vaccin, puis un autre 1 heure avant,
  • Ensuite 1 verre toutes les deux heures (sans dépasser 6 verres),
  • Dès le lendemain, buvez 5 verres par jour pendant 4 jours,
  • Conservez le reste s'il y en a au frigo.
  • Garder au frigo.

Vous pourriez avoir la diarrhée, mais cela ne durera pas longtemps. Sinon, vous pouvez diminuer un peu les doses. Cette méthode va augmenter considérablement la production d'anticorps qui expulseront les produits toxiques contenus dans le vaccin.

Traitement complémentaire 3
  • Prenez 30 gouttes (dans l'eau) d'extrait de pépin de pamplemousse, 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

L'extrait de pépin de pamplemousse a été découvert en 1980. Son champ d'action s’étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et aussi à un centaine de souches de champignons, de même qu'à beaucoup de parasites unicellulaires. De plus, il stimule lui aussi vos défenses immunitaires (au lieu de les affaiblir comme le font les antibiotiques, les vaccins, la peur, la solitude...) A l'inverse des antibiotiques, il n'a aucune toxicité, sauf en cas de surdose, comme pour tout !

Attention ! Si vous avez un traitement médical, sachez qu'il inhibe la substance active un certain nombre de médicaments. Vous devez impérativement vous renseigner sur ce sujet (internet regorge de ces informations-là).

Traitement alternatif

Un autre traitement, adjuvant ou alternatif :

  • 2 à 3 grammes par jour (un sachet) d'acérola ou cynorrhodon pendant 2 à 3 jours.

Il s'agit bien de la vitamine C naturelle (acide ascorbique) et non d'un produit de synthèse vendu dans le commerce. Ne prenez pas de vitamine de synthèse ni même de mélange. Il n'ont rien à voir avec la vitamine C naturelle qui est directement assimilable par l'organisme. En discutant avec un spécialiste, j'ai appris que ce qu'on appelle "vitamine C" n'est en réalité qu'un segment d'une molécule naturelle comme celle de l'acérola à raison de 1/1000ème, et elle-même privée de l'environnement biologique permettant son efficacité.

Conseils généraux
  • Ne vous faites jamais vacciner lors d'une épidémie ! De toute façon ça ne servirait à rien puisqu'il serait déjà trop tard.
  • Ne vous laissez pas dominer par la peur. Facile à dire... Mais la peur, la détresse, la tristesse (...) affectent grandement le système immunitaire. Or, un vaccin est un poison, et vous avez besoin que tout votre corps réagisse pour s'en débarrasser.
  • Évitez toutes formes de consommation surchargeant votre corps de métaux lourds, car ce sont eux qui vous rendent sensibles aux champs électromagnétiques responsables de la production de virus. Les virus sont des organismes vivant en osmose avec nos cellules qui sont parfaitement capables de les gérer, sauf si leur structure est altérée notamment par les champs électromagnétiques. Aujourd'hui, on prend pour des fous ceux qui prédisent des vagues à venir de coronavirus. Mais ils ont raison, car au fur et à mesure du déploiement de la 5G, les populations vont développer du plus en plus de pathologies liées à la destruction de leur système immunitaire.
  • Vous pouvez vous offrir des séance de Yashi-Dome, appareil destiné à cette forme de détoxication.
  • Pratiquez des kriya (série de yoga) détoxifiante. Il en existe plein dans le Kundalini Yoga. Et cela peut se faire de manière préventive et curative. Ces pratiques sont accessibles à tout le monde, même novice. J'en mettrai en ligne prochainement, mais inscrivez-vous plutôt à un cours.
  • Et d'une façon générale, cherchez à élever votre niveau spirituel. Vous verrez qu'en élevant votre conscience et en manifestant votre amour de vous-même, des autres et de la Vie, vous pourrez passer entre les mailles du filet. Quand le niveau spirituel s'élève, le champ électromagnétique de l'aura se renforce, ce qui protège notre ADN, le grand responsable de notre survie depuis la nuit des temps.

Cet article est peut-être publié un peu trop en avance sur le déroulé des événements, mais mieux vaut anticiper. A noter par ailleurs qu'il ne comporte aucun lien informatif pointant vers des sites : ce n'est pas une publicité et chacun dispose des moyens de s'informer très facilement grâce à internet.

Enfin, voici une copie du Code de Nuremberg que j'ai préparé pour vous en soulignant ce qui (normalement)  protège juridiquement chaque être humain sur le plan des Droits de l'Homme. Cliquez sur l'image et partagez si le cœur vous en dit. Dans ce document, je dis que je préfère désormais me consacrer à l'Amour et à la Sagesse, sous-entendu que je cesse d'intervenir socialement. En réalité, bien que cela reste la colonne vertébrale de mon existence, je ressens au fond de mon être et à mon tout petit niveau qu'il n'y aurait ni amour ni sagesse à s'extraire de la lutte pour la protection et la préservation des droits fondamentaux des êtres (humains et non humains). Ce serait même antinomique, voire pervers.

Cet article n'est pas terminé et s'adaptera au fil de l'actualité.

Keep up !

Continuer sur "Renforcer le système immunitaire"...

Important : les informations contenues dans cet article ne constituent en rien une préconisation de traitement médicaux, ni d'incitations à prendre, modifier ou arrêter un traitement médical, quel qu'il soit, et même si le style littéraire est parfois employé à l'impératif. Le lecteur doit exercer lui-même son libre-arbitre et prendre sa santé en charge avec l'aide de personnes compétentes et formées pour cela.

close
Abonnez-vous à notre newsletter et restez branché·es !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *